Histoire du sauvetage sportif

Origines du Sauvetage Sportif

L’histoire du Sauvetage Sportif, à l’instar des deux univers distincts dans lesquels se disputent les épreuves, a deux origines.

L’Australie : berceau historique du Sauvetage Sportif Côtier Le Sauvetage Sportif Côtier (ou Surf Life Saving) est apparu en Australie en 1902 sur les plages de Sydney. A cette époque, l’océan était considéré comme un milieu hostile et dangereux à tel point que dans certains endroits, la loi interdisait de s’y baigner. Face à cela, de nombreuses personnes se sont regroupées afin de mener des actions de prévention pour amener le grand public à apprécier les joies de l’océan.

Cependant, le risque zéro n’existe pas, et pour parer aux accidents, des petits groupes de bénévoles se sont regroupés et organisés pour pouvoir porter secours aux personnes en danger. C’est ainsi que les clubs deSauvetage Côtier furent créés et que les entraînements ont été considérés comme un véritable sport.

A partir de 1906, les premières rencontres de sauveteurs ont été mises en place à Bondi Beach à Sydney. Avec la multiplication et le développement des clubs, il devenait nécessaire de créer un organisme afin de rassembler et d’organiser l’ensemble des activités des associations.

Le 18 Octobre 1907, la New South Wales Surf Bathing Association est formée, elle deviendra par la suite la Surf Life Saving Association of Australia, pour laisser place en 1991 à la fédération actuelle : Surf Life Saving Australia.

Fédérations internationales

Suite au développement du Sauvetage Côtier en Australie, d’autres pays ont créé parallèlement leur propre fédération de Sauvetage. Ainsi, en novembre 1956, les associations nationales de Sauvetage Côtier de Nouvelle-Zélande, d’Afrique du Sud, de Ceylan, d’Hawaï, de Grande Bretagne et des Etats Unis d’Amérique se sont associés à l’Australie pour former l’International Council of Surf Life Saving.

En 1971, un congrès est tenu à Sydney, durant lequel, les membres de ce concil international fondent une nouvelle organisation internationale, la World Life Saving (WLS).

Sauvetage Sportif “européen”

La seconde origine du Sauvetage Sportif concerne d’avantage les pays européens. En effet, au début des années 1900, de nombreuses associations de sauvetage ont vu le jour et à cette époque, elles étaient également associées à la natation. Leurs but était d’assurer le secours aux personnes en danger en milieu aquatique et leurs compétitions mêlaient natation et sauvetage dans des épreuves disputées en piscine.

Le personnage essentiel se nomme Raymond Pitet. Il a contribué à la création de la Fédération Internationale de Sauvetage (FIS), en 1910, qui regroupait la Grande Bretagne, la Belgique, le Danemark, la France, le Luxembourg et la Suisse. Il présida cet organisme de 1910 à 1951.

En 1938, en France, la Fédération Française de Natation Sauvetage abandonne le Sauvetage et devient la FFN (Fédération française de Natation), le sauvetage appartient désormais à la FNS (Fédération Nationale de Sauvetage). La Fédération organise ses rencontres de sauvetage nautique ainsi que des joutes.

En 1973, la FNS, association reconnue d’utilité publique depuis le 23 février 1927, prend le titre de Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme (FFSS) et organisera chaque année des Championnats de France de Sauvetage Secourisme et sport utilitaire.

Fusion des Fédérations

En 1993, la FIS et la WLS fusionnent pour laisser place à une seule Fédération Mondiale regroupant le sauvetage nautique de toute la planète : l’ILS, International Life Saving Federation. A partir de cette date, des Championnats du Monde vont pouvoir être organisés et rassembler l’ensemble des nations pratiquant le Sauvetage Sportif.

Les premiers championnats ont lieu en 1994 en Grande Bretagne, ils regroupent l’eau plate et le côtier et suivent tous les deux ans :

  • 1996 Afrique du Sud
  • 1998 Nouvelle-Zélande
  • 2000 Australie
  • 2002 États-Unis d’Amérique
  • 2004 Italie
  • 2006 Australie
  • 2008 Allemagne
  • 2010 Égypte
  • 2012 Australie
  • 2014 France
  • 2016 Pays-bas
  • 2018 Australie

Devenir du Sauvetage Sportif

Du fait de l’origine du Sauvetage Sportif, il n’est pas surprenant de voir les nations de l’hémisphère sud (notamment Australie et Nouvelle-Zélande) dominer les Championnats du Monde, le Sauvetage Sportif étant considéré comme sport national en Australie et est retransmis à la télévision.

Toutefois, le niveau global des autres nations progresse et la France s’est illustrée lors des deux dernières éditions de ces championnats. Après avoir occupé la première place du classement à l’issue des épreuves d’eau plate, la France décroche lors de “ses” Championnats du Monde la troisième place au classement mondial, comme elle l’avait faire deux ans auparavant à Adélaïde en Australie.

Face à de telles performances, le Sauvetage Sportif ne demande qu’à se développer et à gagner en importance. La finalité et la reconnaissance ultime serait que ce sport, qui prône des valeurs saines d’altruisme et de sportivité, puisse être intégré à la plus grande manifestation sportive planétaire, regroupant à l’origine des athlètes s’affrontant dans un objectif de sportivité pure : les Jeux Olympiques.